dimanche 21 août 2016

NARANJO DE BULNES "Leiva" et "eso no es Hawaï ! que guay !"

Montée au refuge , le monolithe du Naranjo sort de terre ! 
Face W du Naranjo
  Pour ceux qui ne sont jamais allés dans le secteur, le déplacement vaut vraiment le coup ! 

Depuis le refuge, près de 600m nous séparent du sommet !

l'ombre du Naranjo plane sur le refuge
Aritz dans le 7b de Leiva

 Nous étions venus pour la Rabada-Navarro (surchargée les week-ends), mais la veille au soir, on nous dit que certains sont allés planter une corde fixe dans la première longueur. Du coup, on ne se lèvera pas trop tôt... On partira vers midi. 

Le matin, c'est la procession au pied de la voie et 5 cordées attendent depuis le lever du jour ! 

On change d'idée ; vers 9 h on décide d'aller faire "Sagitario" mais le temps d'arriver et une cordée a démarré ! Plus d'une 1/2 h pour faire une longueur pour le premier : ça va pas le faire !

Leiva


En attendant, Aritz découvre qu'il a internet sur son téléphone, on télécharge le topo de "Leiva" et c'est parti (à 10h40 : horaire ibérique)!
5h30 plus loin, nous sommes les premiers de la face W au sommet ! 
Nous redescendons et les cordées engagées dans la face W... y sont toujours. 
HEUREUSEMENT que nous avons pu nous amuser ...
Aritz dans les difficultés d'Hawaï : que guay !

Pour le lendemain, nous choisissons une  voie courte car nous voulons rentrer tôt pour manger une bonne plancha ...

On découvre la facette NW avec quelques voies. On choisit une voie dans notre niveau (pas excellent en ce moment).

 eso no es Hawaï ! que guay !

"eso no es Hawaï ! que guay !" n'a l'air de rien mais ça grimpe tout le temps ! 

Et le 6c o mas, et ben il faut se le faire !


Aritz dans le dièdre d'Hawaï 6a+










Nous avons pris RDV pour l'an prochain au Naranjo ...

vendredi 12 août 2016

PENA SANTA DE CASTILLA "Directa Sur"

Retour à Peña Santa. L'ambiance était telle que nous  y retournons cette année encore. L'an passé, nous avions le projet de faire "el reino de Leon" mais la veille le C4 nous avait manqué... Cette année, nous revenons avec le matos nécessaire.
Météo : beau, mais y aura t il de l'eau ?





Il coule un filet d'eau : ainsi nous pouvons rester pour 2 jours.

la rivière de canalizos
Nous partons pour être à 8 h au pied de la voie. Nous arrivons à R1 sans problème en tennis. 

Je fais la première longueur par le fond du barranco et non par la dalle comme écrit : il manque le piton et sans piton, impossible de se protéger ! du coup , je continue jusqu'à R3.


Aritz perd son système d'assurage en sortant la corde : et M--DE!!

On redescend, on retrouve le système d'assurage mais on a perdu beaucoup de temps ! 


Que fait on ? il nous reste l'objectif de demain (la directe Sud) mais on n'a pas pris le topo : il est à Vega Huerta. Tant pis ! Au pied de la voie, Aritz regarde son téléphone et miracle, il réussit à télécharger le topo.
Dernière longueur pour Aritz


L'escalade n'est jamais dure mais ça grimpe toujours, même dans le IV+ ! 
On s'est régalé ! On a fait beaucoup de corde tendu et 3h30 plus tard, nous sommes au sommet.
2h pour revenir à la cabane : il est 15h.

Que fait on le lendemain ? Aucune voie facile et rapide ; on rentre ! les familles seront contentes de nous voir si tôt !


Cette voie est recommandable et phénoménale dans ce niveau.

mardi 26 juillet 2016

ASTAZOU Arête NW

Cela fait  OUUUUUUUUUH ! presque 20 ans que j'ai fait cette arête.

On n'a pas trop grimpé cette année et j'ai proposé à Catherine de faire cette voie facile car il ne me reste que des bons souvenirs.













On prévoit de faire Gavarnie-Gavarnie dans la journée.

On ne va pas se mettre de stress et on ne regarde pas trop l'heure.

En montant pour rejoindre l'arête, je propose l'intégrale depuis le bas. Catherine est partante.





Le bas, d'un point de vue de l'escalade, n'est pas vraiment génial, seules les vues sur le cirque valent le coup.
Pour la suite, mes souvenirs ne m'ont pas trompé.

Je passe de vrais bons moments.




On a presque tout grimpé corde tendu sauf à partir de la photo ci-contre, soit 3 longueurs.

Pour ceux qui sont tentés, lancez vous !

On redescend par les rocher blancs, il fait chaud, nous sommes fatigués et la descente nous coutera 4h : OUF !


mardi 21 juin 2016

ORDESA Pared de la cascada "Dièdre 73"

Cela fait un bon moment que je ne suis pas venu à Ordesa.


Je laisse le choix de la voie à Alain parmi une sélection.


C'est parti !


 



Alain me laissera la tête tout le long car il ne se sent pas de trouver son chemin dans cet empilement de blocs ...



C'est vrai que l'itinéraire n'est pas toujours facile à trouver mais je crois que tous les chemins mènent au sommet.



Belle ambiance ...





Jamais très dur mais belle voie !


Alain trouve que l'escalade est exigeante ...


vendredi 27 mai 2016

Casque du Lhéris : Chant de pierre et Nomad's land

Christophe dans la der de "chant de pierre"
J'ai trouvé 2 compagnons pour optimiser la journée : Alain et Christophe.

On alternera pour monter la corde. 

Il faut se dépêcher, l'herbe pousse et ça ne va pas être agréable longtemps ...

Le 6C+ de Nomad's land : je ne comprends même pas comment faire le pas !?! 
Si quelqu'un peut m'expliquer, je suis preneur.
Alain dans la der de "chant de pierre"







Nous sommes restés dans le brouillard quasiment toute la journée : HEUREUSEMENT !

Quand le soleil sort, on se croit en enfer !


mercredi 4 mai 2016

COLLEGATS : Sossis i Patisants / TERRADETS : Supertramp

AVANT


Ce mercredi, je vais chercher Marie à l'école, on mange et direction l'Espagne pour grimper.


On arrive en fin d'après midi sur Collegats, mais on a assez de temps pour faire une "petite grande voie".

J'ai choisi une voie facile pour être sûr d'être en bas assez tôt, car il faudra préparer le bivouac. 


APRES





Le premier pas réveille, la suite est super agréable.
La descente dans la via ferrata aura bien plu à Marie.
Elle a l'impression d'avoir fait 2 journées en une.
 









Une bonne nuit et on va découvrir une autre falaise...


 

 
Marie hallucine quand elle voie la "pared de las bagasses". 

Elle n'a pas compris que "Supertramp" s'arrête au premier tiers. 






Après une petite explication : c'est parti !

Marie cours dans ces dalles. Elle sent beaucoup plus le vide que la veille et ça lui plaît !

Sur la vire, elle ne se pose aucune question et paraît avoir fait ça toute sa vie.

 



 Marie : HEUREUSE !!!!

Prête à recommencer !




dimanche 1 mai 2016

Vallée de l'ADOUR : 4 Termes

Depuis la maison ...
1 Mai : le printemps cogne à la porte et la neige tombe à 600m d'altitude : il est fou ce temps !




On va profiter de voler quelques heures avec Catherine ...
En montant : il ne fait pas chaud !

Montée au 4 Termes

5cm de neige fraîche : on se sera régalé !


video